La maladie d’Alzheimer, en constante évolution, est une maladie qui ne se guérit pas, mais on peut en freiner l’évolution grâce à une alimentation adaptée. A consommer sans modération dès le plus jeune âge!

D’après les dernières études (voir fin d’article), il semblerait que le cerveau produise lui aussi sa propre insuline, il y aurait donc un problème de métabolisme du glucose dans le cerveau, et Alzheimer serait par conséquence un possible diabète de type 3. D’où une attention toute particulière à une alimentation de type régime crétois ou méditerranéen dès le plus jeune âge pour se prémunir de toute maladie neuro-dégénérative ( Parkinson et Charcot inclus).

Par ailleurs, sachez que certaines maladies ont plus de risques de déclencher une dégénérescence neuronale. Il s’agit du diabète de type 2, de l’hypertension, du tabagisme, de l’alcool, de la dépression et de l’obésité.

Concrètement, voici la marche à suivre en prévention (ainsi que pour les personnes déjà atteintes), basée sur les régime MIND et ReCODE (voir références en bas de l’article), en totale adéquation avec une vision naturopathique de la maladie :

Réduire en tout premier lieu (voire même proscrire en période de crise de la maladie) les sucres rapides ainsi que les gras saturés et pro-inflammatoires : huile de tournesol, huile de maïs, viandes grasses (en particulier le porc et l’agneau), charcuterie, beurre et margarines, fromages, pâtisseries et sucreries, aliments frits ou à cuisson rapide.

Pratiquer une activité physique régulière pour favoriser l’afflux sanguin dans le cerveau.

S’accorder au moins sept heures de sommeil par nuit (ou avec 1 à 2 siestes par jour pour les personnes âgées). « Car notre cerveau effectue une sorte de « détox » pendant notre sommeil, éliminant les déchets produits par l’activité neuronale accumulée pendant la période d’éveil. » (voir plus d’infos ici)

Boire suffisamment d’eau est indispensable car notre cerveau est, rappelons-le, constitué jusqu’à 80% d’eau! Toute déshydratation aura des répercussions négatives et importantes sur les fonctions psychiques.

Privilégier les omégas 3 car ce sont les constituants principaux des membranes des neurones (acide docosahexaénoïque ou DHA). Cet acide gras DHA participe à l’apport en glucose au cerveau, ainsi que dans la transmission de l’influx nerveux. Principaux aliments : coquillages, crustacés, sardines, maquereaux. Si vous vous méfiez des métaux lourds, choisissez les pêches de poissons sauvages, moins contaminés que ceux d’élevage.

Notre organisme peut aussi synthétiser du DHA grâce aux aliments suivants (qui contiennent un autre acide gras, l’alpha linolénique) : graines de lin, huile de colza, épinards, mâche, cresson, graines germées de luzerne et de lupin. La spiruline en est aussi richement pourvue.

Faire le plein de vitamine C : kiwi, pamplemousse, orange, citrons, oignons, les choux et le persil. Les graines germées sont aussi riches en vitamine C : graines d’amarante, d’alfalfa, de carotte, de betterave rouge… Enfin utiliser régulièrement les herbes fraîches aromatiques et les épices : le persil bien sûr, mais aussi le basilic, le gingembre, la cannelle, le curcuma.

Privilégier la vitamine E et les autres antioxydants : framboise, myrtille, mûre, grenade, pomme, amandes, noisettes, jaune d’œuf, les choux, noix de macadamia, le sarrasin, l’avocat, les algues, l’huile de germe de blé, la patate douce, les pois chiches, les noix …

Enfin, l’huile de noix de coco semblerait améliorer l’état des patients atteints de la maladie. A consommer néanmoins en petites quantité ( 1 à 2 cuillères à café max/jour) car c’est une huile riche en acides gras saturés et tout le monde ne la supporte pas.

Bien sûr, tous ces conseils alimentaires vont de pair avec une hygiène de vie équilibrée, et peuvent accompagner de manière bénéfique un traitement allopathique si vous en avez un. Et n’oubliez pas que plus vos bonnes habitudes alimentaires commencent tôt, meilleures sont vos chances de succès pour repousser ces maladies dégénératives de votre cerveau.

Quelques idées de recettes pour ralentir la maladie d’Alzheimer

Toutes les recettes (sauf jus et smoothies) sont prévues pour 4 personnes

Pour le petit déjeuner ou une collation …

1 jus de baies de myrtille, ou bien 1 jus de grenade pur, et en accompagnement, une poignée de noix, ou bien une poignée de noisettes.

1 tisane au romarin accompagnée d’1 smoothie à la pomme / citron / cresson / 1 cuillère à soupe (cs) de spiruline en poudre.

1 banane écrasée, 1 cs de poudre d’amandes, 1 cs de flocons d’avoine, le tout dans un bol de lait végétal.

Dans un blender, mixer 150 ml de lait de coco, 1 cc de thé Matcha, 1 banane bien mûre et 1/2 avocat bien mûr aussi.

Pour le repas principal …

Saumon mariné aux agrumes

Il vous faut : 400g de saumon frais, 2 kiwis, 1 orange, 1 citron vert, 200g de betterave rouge crue, 1 bon morceau de gingembre frais, vinaigre de cidre, huile d’olive

En pratique : Ôter la peau du saumon, et le recouvrir du jus de citron et du jus d’orange. Laisser mariner 2h au frigo. Puis le couper en fines tranches (1/2 cm). Réserver.Ôter la peau des kiwis et les couper en bâtonnets. Éplucher et tailler le gingembre finement. Recouvrir kiwis et gingembre de vinaigre de cidre. Laisser mariner 1h au frigo. Puis éplucher la betterave et la couper en fines lamelles à la mandoline. Dans un plat de présentation, déposer le saumon mariné en rosace, rajouter la betterave en la tournant comme un pétale sur le saumon. Ajouter par-dessus les pickles de kiwis. Arroser le plat d’un filet d’huile d’olive et de reste des marinades. Bon appétit!

Dahl de lentilles au chou frisé

Il vous faut : 200g de lentilles corail, 1 tomate pelée coupée en dés, 1 chou frisé, 1 oignon rouge, 1cc de graines de cumin, 1 gros morceau de gingembre frais, 1 cc de curcuma en poudre, 1 bouquet de coriandre (ou persil), 20 cl de crème végétale (soja ou autre), huile d’olive

En pratique : rincer les lentilles plusieurs fois jusqu’à ce que l’eau devienne claire. Les faire cuire dans une casserole d’eau (2 fois leur volume) pendant 20mn environ. Écumer la mousse blanche en surface régulièrement. Dans une grande poêle, mettre un peu d’huile d’olive et y faire revenir les graines de cumin, la tomate coupée en dés, le gingembre coupé et l’oignon pendant 2/3 mn. Réserver. Couper et jeter les premières feuilles du chou (celles qu’on touche et qui sont abîmées). Le couper finement en lamelles. Le rajouter à la poêle avec l’oignon, le gingembre et cumin. Ajouter 10cl d’eau et cuire à couvert et à feu doux durant 30 à 45 mn. Remuer régulièrement. Quand la cuisson est terminée, mélanger dans un grand faitout lentilles et chou frisé ensemble. Ajuster le plat avec la crème végétale de façon à ce que ça ne soit ni trop sec ni trop liquide. Servir chaud, parsemé de coriandre finement ciselée.

Terrine d’orge mondé (terrine pouvant être préparée la veille)

Il vous faut : 100g d’orge mondé, 50g de germes de blé, 40g de graines de tournesol, 1 tige de céleri, 1 oignon rouge, 1/2 bouquet de persil, 40g de noix, 3 gros œufs, poivre et épices.

En pratique : Tremper l’orge toute une nuit. L’égoutter, puis le cuire dans 1/2 litre d’eau à couvert environ 40mn après ébullition. Bien égoutter et réserver. Préchauffer le four à 180C*. Huiler légèrement un moule à pain. Hacher les noix, moudre les graines de tournesol, couper le céleri en petits dés, hacher finement l’oignon et le persil, battre légèrement les œufs. Dans un grand bol, mélanger tous les ingrédients. Ajouter poivre et épices. Presser ce mélange dans le moule avec les mains. Cuire au four durant 50mn environ. Puis laisser refroidir. Démouler et trancher. Servir avec un coulis de tomates.

Gratin aux deux choux

Il vous faut : 1/2 brocoli, 1/2 chou-fleur, 2 œufs, 10cl de crème végétale, 2 filets de dinde, 10cl de coulis de tomate, 30g de parmesan râpé (facultatif), huile d’olive

En pratique : diviser les choux en petits bouquets et les cuire à la vapeur. Les mixer grossièrement avec l’œuf et la crème. Émincer les filets de dinde,les faire revenir dans une poêle avec le coulis de tomate jusqu’à évaporation du coulis. Saler et poivrer. Poser 4 emporte-pièce sur un plat huilé allant au four. Y répartir les morceaux de dinde puis le mélange de choux et couvrir de parmesan. Placer au four à 140C* pendant 20mn. Laisser reposer 5mn avant de démouler et servir avec une salade de saison.

Pour les becs sucrés…

Soupe de fruits rouges à l’hibiscus et au chocolat

Il vous faut : 500ml d’eau de source, 1 cs de feuilles d’hibiscus séché, 2 cs de miel, 200g de myrtilles, 250g de fraises, 1 carré de chocolat noir par personne.

En pratique : faire bouillir l’eau et ajouter l’hibiscus. Éteindre puis laisser infuser 15mn. Laver les myrtilles et les fraises. Couper les fraises en dés. Filtrer l’infusion d’hibiscus et y ajouter les fruits et le miel. Laisser cuire à feu doux 10mn, éteindre et laisser à infuser à couvert 1h environ. Servir la soupe tiède et ajouter un carré de chocolat au fond de chaque portion.

Crème de mangue et citron vert

Il vous faut : le jus de 2 petits citrons verts, 2 cc d’agar-agar en poudre , 25cl de lait végétal, 2 belles mangues, 4 cs de noix de coco râpée, 12 feuilles de menthe fraîche.

En pratique : verser le jus de citron dans une petite casserole. Y ajouter l’agar-agar, et chauffer à feu très doux pendant 1 à 2 mn jusqu’à ce que l’agar-agar soit dissous. Éteindre puis ajouter le lait végétal, bien mélanger. Verser le tout dans un mixeur. Y ajouter la chair des mangues ainsi que 8 feuilles de menthe, et 2 cs de noix de coco. Mixer jusqu’à l’obtention d’une crème homogène. Verser dans 4 bols ou ramequins, couvrir, et mettre au frais 4h minimum le temps que la crème raffermisse. Juste avant de servir, décorer du reste de noix de coco et d’une feuille de menthe.

Pudding de quinoa aux noix et raisins

Il vous faut : 170g de quinoa, 3 œufs, 250ml de lait d’amande non sucré, 1cc de poudre de vanille, 100g de sucre complet, 50g de noix hachées, 50g de raisins secs, 1 cc de cannelle en poudre

En pratique : préchauffer le four à 170C*. Rincer plusieurs fois le quinoa à l’eau froide. Le mettre dans une casserole remplie d’eau à 2x le volume du quinoa. Porter à ébullition pendant 5mn puis éteindre le feu, couvrir, et laisser les grains de quinoa gonfler. Bien égoutter dans une passoire puis réserver. Dans un grand bol, battre ensemble les œufs, le lait, la vanille et le sucre jusqu’à ce que le mélange soit homogène. Ajouter le quinoa, les noix hachées et les raisins secs, bien mélanger le tout. Verser dans un moule à gâteau préalablement huilé et fariné. Saupoudrer la cannelle sur le dessus du pudding. Cuire au four environ 40mn (vérifier avec la lame d’un couteau dès 30mn de cuisson, elle doit ressortir sèche). Servir chaud ou tiède.

Bon appétit!

main et fleur

En aucun cas les informations et conseils proposés par ce blog ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.

A lire aussi : Arthrose et Alimentation

Références et Etudes pour aller plus loin :

Livre en anglais : The Coconut Oil and Low-Carb Solution for Alzheimer’s, Parkinson’s, and Other Diseases, Mary T. Newport, M.D. (Basic Health Publications, 2015).

Le cerveau produit de l’insuline! http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Nouvelles/Fiche.aspx?doc=2005040403

Bredesen DE, Amos EC, Canick J, Ackerley M, Raji C, Fiala M, Ahdidan J. Reversal of cognitive decline in Alzheimer’s disease. Aging (Albany NY). 2016 Jun 12.

Wei Xu, Lan Tan, Hui-Fu Wang, Teng Jiang, Meng-Shan Tan, Lin Tan, Qing-Fei Zhao, Jie-Qiong Li, Jun Wang, Jin-Tai Yu. Meta-analysis of modifiable risk factors for Alzheimer’s disease. Journal of Neurology, Neurosurgery & Psychiatry, 2015; jnnp-2015-310548 DOI: 10.1136/jnnp-2015-310548

MIND diet associated with reduced incidence of Alzheimer’s disease, Martha Clare Morris’Correspondence information about the author Martha Clare MorrisEmail the author Martha Clare Morris, Christy C. Tangney, Yamin Wang, Frank M. Sacks, David A. Bennett, Neelum T. Aggarwal, 19 mars 2015, Rush University Medical Center.

Taghizadeh M, Djazayery A, Salami M, Eshraghian MR, Zavareh SA. Vitamin-D-free regimen intensifies the spatial learning deficit in Alzheimer’s disease. Int J Neurosci. 2011 Jan;121(1):16-24. Epub 2010 Oct 22.

Kossoff EH, Hartman AL. Ketogenic diets: new advances for metabolism-based therapies. Curr Opin Neurol. 2012 Feb 8. [Epub ahead of print]

“Combinations of medium chain triglycerides and therapeutic agents for the treatment and prevention of Alzheimer’s disease and other diseases resulting from reduced neuronal metabolism,” United States Patent 2008/0009467, Inventor Samuel T. Henderson, Accera, Inc., Broomfield, Colorado (Ketasyn).