Notre taux d’énergie est directement lié à notre alimentation. Nos choix nutritionnels vont donc faire toute la différence! Associés à une hygiène de vie optimisée, la fatigue ne sera plus qu’un lointain souvenir!

En naturopathie, rien n’est plus vrai que le dicton qui recommande de :

Manger comme un roi le matin, puis de manger comme un prince à midi, pour enfin souper comme un pauvre.

Voici une liste de conseils nutritionnels et naturopathiques pour booster votre énergie sur le long terme :

  • Le café est un excitant, vous aurez donc forcément un effet rebond de fatigue quelques heures après son ingestion. Préférez-lui une boisson dynamisante (et non excitante), comme une infusion au gingembre/citron, thym/sarriette, cannelle/citron, gingembre/curcuma, ou bien un thé au rooïbos. Et si vraiment vous ne pouvez pas vous passer du café, buvez-le le matin, juste une tasse, pas un mug!
  • Le matin, mangez protéiné dès le petit déjeuner : œufs, viande, poisson, purée d’oléagineux…
  • Le soir, évitez de manger les produits qui surchargent le système digestif et freinent un bon sommeil, comme la viande rouge, les œufs, les produits laitiers. Préférez plutôt un souper avec une petite portion de poisson gras, un avocat, des légumineuses (lentilles corail), un potage, de la mâche….
  • Laissez un espace d’au moins 3 heures entre la fin de votre souper et le moment où vous allez au lit.
  • Pour optimiser votre énergie, essayez de jeûner un soir par semaine. Ce mini jeûne de 15 à 16 heures va augmenter de manière naturelle vos taux de dopamine et de noradrénaline, et vous aurez naturellement plus d’énergie au réveil!

Sur le plan physiologique à proprement parlé, notre énergie dépend aussi de la performance de notre système immunitaire. Le microbiote intestinal représenterait 70% de l’efficacité de notre immunité. Prébiotiques et probiotiques doivent donc faire partie de vos repas quotidiens.

 

Voici ce que préconise le site de référence https://www.lanutrition.fr/les-aliments-qui-stimulent-limmunite

Avec ce petit tableau récapitulatif des aliments à privilégier pour notre immunité, et donc pour notre énergie:

    

  www.lanutrition.fr

Sachez aussi que les aliments crus ou peu cuits (sautés, à l’étouffée, à la vapeur, plus digestes pour ceux et celles qui ne supportent pas le cru) sont des aliments « vivifiants », c’est-à-dire qu’ils contiennent beaucoup d’enzymes nécessaires pour faire fonctionner notre système immunitaire. Ces enzymes sont très fragiles, et sont détruites avec une trop forte et/ou trop longue cuisson.

Liste de ces aliments « vivifiants » : gingembre frais, toutes les herbes aromatiques fraîches (mais en particulier basilic, menthe et persil), les graines germées, le chocolat cru ou noir (70% et plus), la spiruline, le pollen frais, curcuma, ail, agrumes, les fruits et baies noires et rouges, le brocoli, céleri rave et en branches, fenouil, betterave rouge crue, endive, banane, noix, algues fraîches ou sèches, oignon, carotte…

A l’inverse des aliments vivifiants, se trouvent les aliments dits « morts », c’est-à-dire ne dégageant aucune énergie nutritionnelle intéressante. Ils peuvent même pour leur grande majorité, être nocifs pour notre santé, et pour notre énergie bien évidement.

Liste de ces aliments « morts » : trop de café (comme déjà dit plus haut), les sucres raffinés (paquets de gâteaux industriels, pâtisserie industrielles, bonbons, viennoiserie…), les alcools forts, les aliments en boîtes de conserves, les aliments congelés, les aliments trop cuits, les aliments transformés (plats prêts à consommer industriels), les acides gras trans (le gras des viandes comme celui de la saucisse après cuisson, le gras des produits industriels), les produits pasteurisés … Bien sûr, ce n’est qu’une consommation régulière de ces produits qui vous videra de votre énergie vitale, pas une consommation exceptionnelle. Encore une fois, c’est la dose qui fait le poison…

Pour une fois, je ne vous donnerai pas de recettes, mais plutôt des associations alimentaires énergisantes et faciles à digérer. Et vérifiez votre constitution naturopathique pour savoir ce que vous pouvez manger de cette liste générale et qui vous correspond vraiment . Voici le lien : https://www.harmonynature.ch/tests-naturopathiques/

Exemples d’associations d’aliments vivants pour booster votre énergie :

  • Salade de betteraves rouges, endives, pomme, noix et fromage Féta. Vinaigrette d’huile de colza, ou de noix, et vinaigre de de pommes non filtré et non pasteurisé.
  • Légumes cuits au four : fenouil, patates douces, carottes, courgettes, oignons.
  • Céleri en branches coupé en tronçons, avec un dip d’avocat, ail, citron et menthe mixés ensemble.
  • Saumon au four, avec tartare d’algues fraîches au citron et huile de colza/chanvre.
  • Salade de chou rouge, avec des feuilles de mâche, des noix et des graines de cumin grillées.
  • Carottes Vichy et oignons, avec une persillade (ail et bouquet de persil à ajouter à la fin).
  • Purée de céleri rave et carottes, avec des rillettes de maquereaux au citron et menthe.
  • salade de tomates (mûres et en saison), basilic, ail, mozzarella et huile d’olive.
  • Potage de carottes, gingembre et oignons, au lait de coco.
  • Smoothie banane/myrtilles/pamplemousse/mangue.

Voilà! Vous avez de quoi vous rebooster sur le long terme si vous suivez la majorité de ces conseils! Bien sûr, si votre fatigue est chronique et/ou associée à d’autres symptômes (notamment amaigrissement), je vous conseille vivement de passer avant tout chez votre médecin, car beaucoup de maladies ont pour symptôme la fatigue… Une fois tout doute écarté, vous pourrez vous faire plaisir avec ces quelques idées… Et comme d’habitude, vos idées et questions éventuelles sont les bienvenues :-))

Bon appétit, et belle énergie! 

Anne Noorman

En aucun cas les informations et conseils proposés par ce blog ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.